Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections

Aménagement de passes à écrevisses à l'aide de techniques de génie écologique

 

Trois seuils empêchent actuellement la libre circulation des écrevisses à pieds blancs (Austropotamobius pallipes) dans le torrent du Turrelet situé à Gap-Charance. Ces seuils sont verticaux en béton lisse d'une hauteur de 50 cm pour le plus petit et de 1 mètre pour le plus grand. Soucieuse de préserver son environnement, la Ville de Gap a décidé de réaliser des passes à écrevisses leur permettant de franchir ces 3 seuils artificiels.


But:

Permettre aux écrevisses de franchir des obstacles pour passer en territoire Natura 2000


Réalisation:

Passes à écrevisses : goutières taillées dans des crosses de mélèze implantées perpendiculairement au sens du courrant L'intérieur rénuré permet l'accroche des pattes des écrevisses. Leur pente est inférieure à 40%. Il y circule de l'eau. Les écrevisses, pour remonter un torrent, se dirigent vers l'endroit du plus fort débit. Il est nécessaire de canaliser une partie de l'eau grâce à une gorge creusée dans le béton des seuils afin d'alimenter les passes.


Effects:

Permettre aux différentes populations d'écrevisses isolées par ces obstacles de se rejoindre et se mélanger car elles risquent de dépérir ne pouvant renouveler leur capital génétique.


Participants:

Ville de Gap / Service Espaces Verts


Durée:

ein Monat


Financement:

Ville de Gap (pour le moment à 100% - éventuelle subvention par l'Etat: Direction Régionale de l'Environnement).

 

Gap Chambéry Brig-Glis Sondrio Sonthofen Herisau Trento Bolzano Bad Reichenhall Bad Aussee Belluno Villach Maribor Annecy Idrija Lecco Chamonix Tolmin Tolmezzo karte_alpen.png

 

 

 

 
Outils personnels